:: overture / and all that jazz :: take me baby, or leave me :: Postes Vacants

 JENA MALONE ‣ Teresa Clarke

avatar
‣ Messages : 99
‣ Points : 159
Dim 19 Juin - 17:58

TERESA CLARKE

feat jena malone

Âge : 29 ans
Date et lieu de naissance : Columbus, Indiana, 1987.
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Statut marital :  En couple et c'est compliqué, mais est-ce que cela ne l'est pas toujours ?
Métier :  Joue Roxie Hart dans Chicago à l'Ambassador Theatre.
Groupe : Chicago

who are you?

Teresa est née à Columbus, non pas Ohio - déjà que cela ne serait pas bien glorieux - mais Indiana. Et c'est le début du drame. Elle est aussi née dans l'une des familles fondatrices riches, blanches et républicaines de la ville. Si elle n'a jamais franchement existé dans le regard de son père - qui voulait surement un garçon - elle a été la poupée à coiffer de sa mère, qui la traîné fièrement dans tous les concours de beauté qu'elle trouvait. Et si Teresa a très tôt prouvé qu'elle savait chanter et danser, elle n'était pas vraiment gâtée par la nature. Cheveux blond paille indomptables, appareil dentaire, acné, lunettes, elle a tout compilé jusqu'à un stade avancé de l'adolescence. Et autant dire que sa mère a tout essayé pour arranger sa fille, rendez vous chez le dermatologue, laser pour retirer toute la pilosité malheureusement brune, même un stade douteux ou Teresa a été obligé de porter des perruque... Et le pire c'est lorsque sa mère a fini par jeter l'éponge au profit de Norma la plus jeune soeur, ce fut un drame plus grand pour Teresa qui aurait pourtant du être soulagé de ne plus être torturée sur son physique.
Quand on pense que finalement ce fut l'adolescence qui vint à bout de tout ce que sa mère n'avait pas réussit à dompter.
A dix huit ans, elle était enfin devenue un jolie brin de fille et elle s'envolait vers Chicago avec un rocker de passage qui lui promit de la prendre dans son groupe. Et il tint sa promesse, mais la vie de rock star était bien loin de tout ce qu'elle avait imaginé, et le sexe, la drogue et les innombrables excès n'étaient pas réellement dans les habitudes de la petite fille d'Indiana habituée au concours de beauté. Elle rentrera en stop, sans le sous, deux ans plus tard après un bad trip particulièrement violent et une overdose (non fatale) de son copain. Sa mère qui n'avait pas eu de nouvelles d'elle pendant ce temps en dehors de par Norma qui traquait l'actualité du groupe, reprend gracieusement sa fille sous son aile et entreprend d'être son agent.
En étant aussi sévère que lors de son enfance, elle réussit en un an à lui trouver un rôle sur un Off-Off-Broadway et c'est ainsi que Teresa fait ses débuts dans la grosse pomme. Grace à son talent - et avec l'aide de sa mère comme elle ne cesse de lui rappeler - elle parvint à décrocher de plus en plus de rôles.
Aujourd'hui on peut sans aucun doute dire qu'elle est établie dans le milieu. Roxie n'est pas son premier grand rôle, bien qu'il soit surement le plus prometteur, et elle semble être l'une des stars de Broadway les plus incontournables. Cependant le faite qu'elle pense toujours être incapable de faire quoique ce soit sans sa mère - son agent - entache beaucoup sa vie privée. Elle n'a toujours pas achevé de faire son coming out ayant trop peur de la réaction de sa mère. Loin d'être une fille à sa maman, elle a la fois beaucoup évolué depuis la petite fille qu'elle était, et a la fois elle n'ose pas montrer à sa mère que oui, elle n'est plus la même. De quoi se rendre folle certainement.


Hayden Moore
Hayden est beau, intelligent, drôle, charmant et doué. Que voulez-vous de plus ? La mère de Teresa l'adore. Et Teresa l'aime beaucoup aussi. Ils font un couple indéniablement glamour. Indéniablement insupportablement adorable aussi. Ils sont le genre de couple qui sort à la Saint Valentin et s'envoie des fleurs les soirs de spectacle pour se rappeler que oui, oui, ils sont bien en couple. On dira que c'est romantique, tout les autres diront que c'est chiant, mais bon qu'ils ont l'air heureux. Et heureux ils le sont, comme un nouveau couple tout frais encore en période de lune de miel. Comme un couple qui se voile la face et évite de parler des problèmes à venir, comme le fait que cette Alexis à bizarrement l'air de tourner autour de Teresa. Y aurait-il des choses que la blondinette n'aurait pas dit à son prince ?

Alexis Park
Alexis et Teresa se sont rencontrées à leur début sur Broadway dans une petite production du Rocky Horror. C'était surtout pour Teresa l'occasion de se faire la main en dehors de son petit rôle en off-off-Broadway, et pour Alexis c'était surtout un plaisir. Alexis a laissé une forte impression sur Teresa l'obligeant à se poser beaucoup de question et a remettre en cause beaucoup de choses. Dire que sur le coup elle a paniqué est un euphémisme, elle ne quittera la production avant la fin et ne reverra pas Alexis pendant plusieurs mois. Elles finissent par se recroiser parfaitement au hasard dans un bar et les quelques mois de distance semblent avoir aidé Teresa a mettre ses idées aux clairs et elle semble plus encline a accepter qu'Alexis lui plait. Avec un peu plus de temps et une patience d'ange d'Alexis - qu'elle ne soupçonnait pas avoir - les deux finissent par devenir un couple, secret d'abord, puis très très privé. Les quelques amis communs qui ont pu les voir ensemble diront que c'était un couple fusionnel et heureux. En théorie du moins, parce que plus le temps passe, plus Alexis perd patience, et elle ne compte pas être enfermé dans une relation sabotée par la présence fantomatique de la mère de sa copine. Après des mois de réclamation de la part d'Alexis et de jalousie de la part de Teresa parce que oui, Alexis est une jolie femme, qui aime séduire, le couple finit par imploser. Est-ce qu'elles s'aiment encore ? Oui surement. Et se retrouver à nouveau sur le même musical ne les aidera pas. Mais Teresa semble passer à autre chose, à quelque chose de normal et d'acceptable pour sa mère. Et Alexis, amère, se dit que c'est surement mieux comme ça. Ou pas.

Norma Clarke
Teresa et Norma sont soeurs. Et franchement c'est suffisamment explicite de leur relation. Elles s'adorent autant qu'elles se détestent et qu'elles ont pu se jalouser. Il faut dire qu'elles sont diamétralement opposées, et que tour à tour elles ont jalousé l'autre pour l'attention qu'elles obtenaient de leur mère (ayant bien vite compris que ce n'était pas la peine d'en attendre de leur père). Cependant cela n'a pas empêché Norma de suivre scrupuleusement le parcours de Teresa à Chicago, juste pour s'assurer qu'elle allait bien. Cela n'a pas empêché Teresa d'inviter Norma à la rejoindre à New York - et a la prendre avec elle en colocation - sachant combien la brunette en rêvait. En dehors de ses petites attentions qui tombent une fois tous les... Quand elles le veulent bien... elles sont plutôt comme chien et chat. Ce qui a rendu la cohabitation assez olé olé. Aujourd'hui, elles ont chacune leur appartement et chacune leur vie, ce qui est pour le mieux, elles le disent toutes le deux. En revanche, Norma commence a être fatiguée de la dépendance de Teresa a leur mère, qu'elle juge toxique. Et puisqu'elle a elle même envoyé boulé sa famille il y a longtemps, elle n'attends qu'une chose que sa soeur fasse enfin de même - comme si cela pourrait les remettre sur un pied d'égalité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bigonbroadway.forumactif.org

 
JENA MALONE ‣ Teresa Clarke


 :: overture / and all that jazz :: take me baby, or leave me :: Postes Vacants
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News & Infos sur le film
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015
» [Malone, Aubrey] Harry Potter de A à Z
» Le poème de Clement Clarke Moore

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum