:: I like to be in america :: Communication

 SMS - Leopold & Ashley

avatar
‣ Messages : 39
‣ Points : 219
‣ Age : 34
‣ Emploi : Fondateur de Redwood Entertainment, actuel producteur des Misérables, magnat de la finance un peu véreux.
‣ Situation amoureuse : Libre comme l'air.
Mar 18 Oct - 16:28

Il n'avait pas pour habitude de répondre aux numéros qu'il ne connaissait pas, encore moins à une heure aussi tardive. Aussi, laisse-t-il sonner une première fois, regardant le numéro s'afficher, un instant, avec circonspection. Le numéro s'affiche une deuxième fois et, s'il écoute les sonneries retentir, il ne décroche pas pour autant. Ce n'est que lorsqu'il voit le pictogramme indiquant un message sur son répondeur qu'il daigne enfin sortir de sa torpeur pour l'écouter. Dire qu'entendre la voix d'Ashley le surprend est un doux euphémisme. Plus que ça, ça le paralyse presque, pendant un moment. Ce n'est qu'après un long moment de réflexion qu'il commence finalement à rédiger son SMS

« Ashley ? Est-ce que tu as bu ? »

Il l'envoie, attendant une minute ou deux avant de se rendre compte qu'il s'est peut-être montré trop froid, trop informel, quand le jeune homme semblait en mauvais état.

« Désolé, je ne me rappelle pas du jour qu'on est... Est-ce que tu vas bien ? »

Il grimace. Pourquoi est-ce qu'il répondait, au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 349
‣ Points : 898
‣ Age : 24
‣ Emploi : Enjolras, youtuber, auteur-compositeur (en stand by)
‣ Situation amoureuse : Célibataire
Mar 18 Oct - 16:36




Il continuait de pleurer pathétiquement, comme il cherchait à éviter ces idées noires qui le prenaient depuis plus d’une heure. Il ne voulait même pas aller dans la salle de bain, de peur de faire une vraie connerie. C’était toujours en position fœtale dans son lit, que son téléphone se mit à vibrer. Le sms de Leopold lui semblait si froid que ses pleurs redoublèrent. En plus, c’était pas tout ça, mais il lui avait dit qu’il était totalement bourré ; donc en plus, même pas il avait écouté son message. Mais pourquoi l’aurait-il fait, en même temps ? Pourquoi lui aurait-il accordé juste une seconde de son attention, hein ? Dans un reniflement fort disgracieux, il reposa son regard sur l’écran de son téléphone, comme celui-ci venait de vibrer de nouveau.

« C’est son anniversaire. »

Mais se disant que cette réponse ne suffirait probablement pas – ce n’était pas non plus comme si son ex petit-ami devait passer un test pour valider ses compétences en « histoire des dramas de la vie d’Ashley Lamberts » – il rajouta.

« De sa mort. Ça fait 16 ans qu’elle s’est suicidée aujourd’hui. »

Ses pleurs redoublèrent donc, comme il sanglotait bruyamment.

« Non ça va pas »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 39
‣ Points : 219
‣ Age : 34
‣ Emploi : Fondateur de Redwood Entertainment, actuel producteur des Misérables, magnat de la finance un peu véreux.
‣ Situation amoureuse : Libre comme l'air.
Mar 18 Oct - 16:46

Il grimace en recevant ses SMS. Ah oui, ce léger détail... Il avait oublié cette partie tragique de l'histoire du gamin. En même temps, on ne pouvait pas lui reprocher d'avoir oublié les dramas de son ex-petit ami. Surtout pas après autant de temps.

« Oh. C'est vrai. Je me rappelle maintenant... Est-ce que tu es seul ? »

Il avait failli écrire « Est-ce que tu veux que je passe ? » avant de se raviser. Ce n'était pas une bonne idée, à la réflexion.

« Est-ce que tu veux que j'appelle quelqu'un ? Un de tes amis ? »

Pourquoi est-ce qu'il s'était tourné vers lui, en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 349
‣ Points : 898
‣ Age : 24
‣ Emploi : Enjolras, youtuber, auteur-compositeur (en stand by)
‣ Situation amoureuse : Célibataire
Mar 18 Oct - 16:51




Il bugua sur ses « … » se demandant ce qu’ils voulaient dire. Etaient-ce parce qu’il venait de se rappeler un truc plutôt important pour Ashley – mais en même temps, pourquoi s’en serait-il rappelé, ils avaient rompu il y a quatre ans – ou parce qu’il l’ennuyait, le dérangeait, bref, parce qu’il s’en foutait ? Ces fichus « … » toujours lourd de sens, qui lui mettaient toujours le doute.

« Oui seul. Mais non, pas la peine »

C’est pas vraiment comme si j’avais beaucoup d’amis pensa-t-il sans le dire, se demandant en même temps comment il pourrait avoir des amis, alors qu’il était inintéressant au possible, qu’il n’était qu’une plaie pour les autres, qu’il gâchait tout, tout le temps.

« J’aurais pas dû t’appeler. Je suis désolé. Bonne fin de soirée »

Lui envoya-t-il finalement, ne voulant pas plus le déranger. Il n’avait plus à être présent pour ses dramas, en même temps. C’était fini depuis quatre ans, ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 39
‣ Points : 219
‣ Age : 34
‣ Emploi : Fondateur de Redwood Entertainment, actuel producteur des Misérables, magnat de la finance un peu véreux.
‣ Situation amoureuse : Libre comme l'air.
Mar 18 Oct - 16:58

Il lit et relit le dernier SMS, se disant qu'il était peut-être mieux de lui laisser sa raison et de ranger son téléphone pour poursuivre sa nuit... Il hésite de longues minutes avant de soupirer, marmonnant un juron. Bien sûr qu'il ne pouvait pas le laisser comme ça. Et s'il faisait une connerie ?

« Dis pas de conneries. T'es où ? J'arrive. »

Clair, net et précis, de toute la force de son autorité. Ce n'était pas une question, ce n'était pas un choix. Il s'imposait, tout simplement, parce qu'il était sûr qu'Ashley déclinerait, sinon. Et puis, il ne pouvait pas prendre le risque qu'il se foute en l'air en étant la dernière personne qu'il ait appelé, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 349
‣ Points : 898
‣ Age : 24
‣ Emploi : Enjolras, youtuber, auteur-compositeur (en stand by)
‣ Situation amoureuse : Célibataire
Mar 18 Oct - 17:04




Il renifla de nouveau en lisant son sms, se disant qu’il devait avoir l’air bien pathétique pour qu’il veuille venir chez lui. Mais il ne pouvait pas le laisser faire, non ? Enfin … Il avait envie de le voir. Il avait envie qu’il le prenne dans ses bras et lui dise que tout irait bien. Comme avant. Mais il ne pouvait pas le laisser. Ils avaient rompu. C’était terminé.

« Non vraiment Leo. Te dérange pas. Ça ira, t’en fais pas. »

Il ne voulait pas qu’il s’inquiète pour lui. Il ne voulait pas être un poids pour lui aussi. Il n’aurait jamais dû l’appeler. Probablement qu’il n’aurait jamais dû boire non plus.

« J’ai probablement trop bu, c’est tout »

Lui renvoya-t-il, avant de pianoter de nouveau sur son clavier tactile.

« Enfin plus que ce que j’ai l’habitude. Et comme ça va pas, bah l’alcool ça aide pas du tout là »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 39
‣ Points : 219
‣ Age : 34
‣ Emploi : Fondateur de Redwood Entertainment, actuel producteur des Misérables, magnat de la finance un peu véreux.
‣ Situation amoureuse : Libre comme l'air.
Mar 18 Oct - 18:09

Il lève les yeux au ciel, agacé de le voir jouer les divas et se faire prier quand il n'attendait sûrement que ça. Pourquoi l'aurait-il appelé, lui, sinon ? Avec rapidité, il tape sur les touches de son téléphone, ne lui laissant pas le choix.

« Ton adresse. Maintenant. Sinon je peux retourner au bureau et la trouver sur ton contrat de travail, donc fais nous gagner du temps. J'attends. »

Ses prunelles sombres ne quittent pas l'écran de son téléphone. C'était une belle connerie, il le savait. Et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 349
‣ Points : 898
‣ Age : 24
‣ Emploi : Enjolras, youtuber, auteur-compositeur (en stand by)
‣ Situation amoureuse : Célibataire
Mar 18 Oct - 18:38




Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien en avoir à foutre, de lui, hein ? Surtout après tout ce qu’ils s’étaient dit la dernière fois. Et le voilà qui insistait et ne laissait place à aucune négociation possible. Il n’aurait jamais dû l’appeler. Là, il n’allait être qu’un poids pour lui. Qu’un gamin à garder, comme s’il était un babysitter et qu’il n’avait que ça à faire de ses soirées – alors qu’il lui avait répété la dernière fois à quel point il pouvait être boooon épicurien, et bla-bla-bla. Mais Leopold serait probablement capable d’aller à son bureau chercher son contrat de travail, en effet, pour mettre la main sur son adresse. Et il ne lui ferait que perdre encore plus de temps. Alors que s’il la lui donnait tout de suite, bah il viendrait, et pourrait repartir plus rapidement. Donc moins de temps perdu pour lui.

« 20 W 65th St. Interphone à A. Lamberts. Dernier étage. Merci, mais t'es vraiment pas obligé »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 39
‣ Points : 219
‣ Age : 34
‣ Emploi : Fondateur de Redwood Entertainment, actuel producteur des Misérables, magnat de la finance un peu véreux.
‣ Situation amoureuse : Libre comme l'air.
Mar 18 Oct - 19:51

Son téléphone tourne entre ses doigts nerveux, comme il marmonne à voix basse, sortant déjà de son lit pour enfiler quelques vêtements à la va-vite. Décidément, ce gosse aurait eu le don de le faire chier jusqu'au bout mais, une fois de plus, le laisser seul dans un état pareil était un risque qu'il n'était pas prêt à prendre. Ne serait-ce que parce qu'il ne voulait pas avoir à mettre un understudy sur scène pour le soir prochain de la grande première. Bien sûr, il y avait plus que ça, mais il ne l'avouerait jamais.

« Fine. I'll be there in 15 minutes. Don't move. Just wait for me. »

Récupérant rapidement le casque de sa moto, il claqua la porte de son appartement derrière lui, en direction de l'adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 349
‣ Points : 898
‣ Age : 24
‣ Emploi : Enjolras, youtuber, auteur-compositeur (en stand by)
‣ Situation amoureuse : Célibataire
Mar 18 Oct - 20:04




Un sourire étira ses lèvres, comme il lisait son sms. Il allait venir. Ce qui était pas si top que ça, étant donné qu’il était pathétique, et en larmes, avec les yeux rouges, tout ça tout ça. Mais il s’inquiétait pour lui, et il venait le voir pour pas qu’il soit seul. Et c’était trop gentil. Et il avait encore plus envie de pleurer, sans savoir pourquoi.

« Ok. Love u »

Il ferma les yeux, déjà prêt à s’endormir, avant de les rouvrir brusquement. Oh shit. Putain. Non. Il n’avait pas écrit ça, hein ? Cliquant sur iMessage, il déglutit longuement en voyant que, si, il l’avait pas bien envoyé. Putain. Merde.

« I mean, like a guy loves a friend »

Not really better. Ils n’étaient pas amis, après tout. Mais c’était déjà un peu mieux, non ? Enfin, qui ne disait pas « je t’aime » à ses amis, hein ? Bon, lui, il ne le faisait pas trop. Mais Leopold n’avait pas réellement à le savoir. Il pouvait être a very loving and caring person, after all. Qu’est-ce qu’il pouvait en savoir, après tout, hein ? A part avoir été ensemble pendant deux ans, il ne le connaissait pas si bien que ça.

« Ou plutôt, like someone who’s really drunk and will love anyone nice and caring. Genre, je le dirais au livreur de pizza. Pas que j’ai commandé une pizza. Mais si j’en avais commandé une, je le lui dirais. Je le dirais à n’importe qui. C’est pas un « love u » dans ce sens-là. C’est un « love u » en mode « you’re so niiiice, you don’t need to be so nice, aw, i love u » u know ? something like that. Nothing more. Bye. »

Non, finir par bye était stupide, il arrivait dans genre quinze minutes.

« i mean, see u in 15 mins »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 
SMS - Leopold & Ashley


 :: I like to be in america :: Communication
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Germany 280mm Kanone 5 (E) Leopold HOBBY BOSS
» Ashley VS. Melina "Limited pack"
» Alice Cullen (Twilight) Ashley Greene
» Ashley Seaver
» K5 Leopold

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum