:: overture / and all that jazz :: take me baby, or leave me :: Postes Vacants

 KRISTEN STEWART ‣ Norma Clarke

avatar
‣ Messages : 99
‣ Points : 159
Dim 19 Juin - 18:08

NORMA CLARKE

feat kristen stewart

Âge : 23 ans
Date et lieu de naissance : Columbus, Indiana, 1993.
Orientation sexuelle : Personne ne sait. Elle a toujours été très discrète sur ses relations. Elle a néanmoins l'air très libre et flirte sans différence de sexe. Si ça vous tracasse vous pouvez toujours essayer de lui poser la question, elle ne répondra pas.
Statut marital :  Célibataire, depuis toujours ou pas, c'est difficile à dire. On ne l'a jamais vu bruncher en couple le dimanche matin si c'est la question, mais elle a souvent l'air bien entourée. Sa soeur ne l'a jamais vu ramener personne à l'appartement cependant.
Métier :  Vendeuse à Midtown Comics. Elle dessine beaucoup et vise de finir son premier roman graphique, mais encore faudrait-il qu'elle le montre à quelqu'un.
Groupe : Chicago

who are you?

Norma est née à Columbus, Indiana, l'une des vingt plus grandes ville de l'état, mais cela ne veut pas dire grand chose. Née quatre ans après sa soeur, Teresa, Norma a toujours été à part. Pas assez fille pour intéresser sa mère au début (qui peut dire qu'un gamin de six mois n'est pas assez fille ? Est-ce parce qu'elle vidait constamment la terre des plantes en pot, et jouait à la guerre avec ses peluches ?) et pas assez garçon pour son père (ça, jusque là, ça se tient) elle a longtemps été laissée avec la nourrice. Une chouette femme qui lui apprend à dessiner - ce qui était surtout une technique pour l'occuper et l'empêcher d'être une tornade destructrice. Elle a onze ans lorsque sa mère rabat son attention sur elle, et décide qu'elle est, contrairement à sa soeur, suffisamment jolie pour gagner les concours de beauté. Car oui, Norma est adorable, un petit nez en trompette, de charmant yeux bleus, des pommettes roses et saillantes, et de beau cheveux châtains. Bref à l'époque elle est tout ce que sa soeur n'est pas, y compris pas douée, ni intéressée par le chant, la danse, ou toute envie d'impressionner un jury. L'expérience fut traumatisante et pour la fille et pour la mère et se soldera par une crise d'adolescence terrible trois ans plus tard, alors que Teresa vient de fuir le foyer au côté d'un rockeur, et que l'attention de madame Clarke redouble sur sa seconde fille.
Toutes les bêtises possibles et imaginables, Norma les fera, plutôt deux fois qu'une, histoire de bien faire comprendre à sa mère que non, elle ne rentrera pas dans le moule. Elle passe par une phase gothique, émo, puis punk et dans sa ville natale, elle seule semble savoir la différence entre ses trois choses. Lorsque fatiguée son père lui demande d'arrêter ses conneries ou il lui coupe les vivres, elle prend la porte et squatte le canapé d'ami jusqu'à ce que Teresa, installée à New York depuis peu lui propose de venir chez elle. Elle se trouve rapidement un boulot de vendeuse à Midtown Comics, s'y connaissant plutôt bien, et continuera à être la colocataire de sa soeur, malgré leurs disputes régulières pendant un moment.
Aujourd'hui, bien, peu de chose ont changé. Elle a certes déménagé de chez sa soeur, mais elle bosse toujours dans sa boutique de comics. Elle n'a toujours pas fini le roman graphique sur lequel elle travaille depuis des années. Autrement dit, elle stagne, mais veillez à ne pas lui dire, parce que s'il y a une chose qu'elle ne supporte pas c'est qu'on lui fasse une remarque sur sa vie. Et s'il y a une chose pour laquelle elle est très douée, c'est pour être dans le déni et tout remettre à plus tard. Si elle pouvait vivre sur son sarcasme, sa force de sa caractère et son habilité à n'accepter les conneries de personne, elle serait sans doute riche.


Teresa Clarke
Teresa et Norma sont soeurs. Et franchement c'est suffisamment explicite de leur relation. Elles s'adorent autant qu'elles se détestent et qu'elles ont se jalouser. Il faut dire qu'elles sont diamétralement opposées, et que tour à tour elles ont jalousé l'autre pour l'attention qu'elles obtenaient de leur mère (ayant bien vite compris que ce n'était pas la peine d'en attendre de leur père). Cependant cela n'a pas empêché Norma de suivre scrupuleusement le parcours de Teresa à Chicago, juste pour s'assurer qu'elle allait bien. Cela n'a pas empêché Teresa d'inviter Norma à la rejoindre à New York - et a la prendre avec elle en colocation - sachant combien la brunette en rêvait. En dehors de ses petites attentions qui tombent une fois tous les... Quand elles le veulent bien... elles sont plutôt comme chien et chat. Ce qui a rendu la cohabitation assez olé olé. Aujourd'hui, elles ont chacune leur appartement et chacune leur vie, ce qui est pour le mieux, elles le disent toutes le deux. En revanche, Norma commence a être fatiguée de la dépendance de Teresa a leur mère, qu'elle juge toxique. Et puisqu'elle a elle même envoyé boulé sa famille il y a longtemps, elle n'attend qu'une chose que sa soeur fasse enfin de même - comme si cela pouvait les remettre sur un pied d'égalité.  

Hayden Moore
Norma n'aime pas Hayden. Et comme à chaque fois qu'elle n'aime pas quelqu'un, elle ne se prive pas pour le dire, le montrer et le faire ressentir. Ce mec a vraiment quelque chose de bizarre, elle ne serait pas capable de dire quoi, mais il ne lui revient pas. Teresa lui dit gentiment que c'est surement parce qu'il est parfait et qu'elle n'aime pas la perfection. Et peut être qu'elle a raison, mais ce n'est pas tant la perfection qu'elle n'aime pas, c'est plutôt qu'elle sait que ça n'existe pas, et elle est donc persuadée qu'il est faux. Cela dit, elle lui colle au basques, d'abord pour mettre le doigt sur la faille, mais aussi parce qu'elle compte bien le reproduire en personnage pour son roman graphique, mais ça, plutôt crever que de le dire.

Alexis Park
Norma est trop... Norma pour le dire, mais elle aime bien Alexis. Elle préfère même largement Alexis à Hayden. Alexis est drôle, vraiment jolie, et nettement moins ennuyante. Alexis est un challenge. Et franchement, elle trouve que Teresa a fait une connerie monstrueuse en perdant la brunette parce qu'elle ne voulait pas faire son coming out à sa mère. Mais tout ça, c'est son monologue intérieur. Parce que Norma n'est pas romantique, et qu'elle n'est pas le genre à s'immiscer dans la vie amoureuse des gens. Mais elle a un plan. Un plan qui implique d'être amie avec Alexis, ce qui n'est pas trop dur parce que damn, cette fille est trop cool. Et qui implique peut être aussi de flirter avec elle. Certes ça ne lui fera pas gagner l'award de meilleure soeur de l'année, mais bon il paraît qu'elle l'a perdu il y a longtemps. Et puis ce n'était pas comme si elle était vraiment intéressée par Alexis... Elle cherche juste à provoquer une douche froide à sa soeur. Et elle est sure que Teresa a besoin d'un bon électro choc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bigonbroadway.forumactif.org

 
KRISTEN STEWART ‣ Norma Clarke


 :: overture / and all that jazz :: take me baby, or leave me :: Postes Vacants
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kristen Stewart (brune :p)
» Kristen Stewart
» Qui d'autre que Kristen Stewart aurait pu jouer Bella Swan?
» [Kristen Stewart et Dakota Fanning] The Runaways
» kristen Stewart

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum