:: overture / and all that jazz :: hello ! my name is elder price :: fiches validées

 april - living in the currents you create

avatar
‣ Messages : 25
‣ Points : 13
Mer 16 Nov - 1:27

Christine April Garvey
mother knows best

feat ginny gardner

Âge : 20 ans
Date et lieu de naissance : 21 Avril 1996, en Louisiane
Orientation sexuelle : Si ses yeux s'arrêtent parfois furtivement sur la gent féminine, ça s'arrête là. Elle n'a pas eu beaucoup de relations, mais exclusivement avec des hommes.
Statut marital : Libre comme le vent  
Métier : Dans les coulisses du Roi Lion grâce à Lyle, elle s'occupe des costumes, confiant les précieuses créations aux acteurs qui viennent les chercher avant la représentation et les lui rendent après. Ce qui lui laisse le temps de soit disant préparer des castings et des auditions. Enfin ça, c'est en théorie. Elle, elle préfère traîner dans des parcs ou jouer de la guitare; voire les deux en même temps. Quand il pleut ou qu'il fait trop froid, elle s'isole dans un coffee shop, une librairie ou n'importe quel endroit et surfe sur internet jusqu'à ce qu'il soit l'heure d'aller travailler ou de rentrer.

who are you?

Qu'on se le dise, elle n'a rien à faire là. April à New-York, c'est comme un pingouin au milieu de la jungle. Sauf qu'elle a tout le temps froid. Donc un lion sur la banquise, peut-être? Ou plutôt un chat. Voilà, un chat sur la banquise. Malgré une enfance passée entre les castings, les petits rôles dans les pièces de théâtre du coin et les pubs pour fruits rouges, elle n'a rien d'une actrice. Certains naissent avec un don. Pas elle. Tout ce qu'elle a gagné, c'est des surnoms vaseux de la part de ses camarades de classe, qui ont évolué avec sa pseudo-carrière, redoublant d'imagination et d'originalité à chaque fois. Oh, et des crises d'angoisse à foison aussi. Et pourtant, elle s'est laissée convaincre qu'elle avait une chance, convaincre que ça valait le coup d'essayer, et elle a donc fait ses bagages, délaissant sans trop de regrets le domicile familial, et sa mère, pour venir se perdre dans le chaos de New-York avec Lyle. Qui lui a trouvé un boulot aussi. Le boulot parfait pour se rapprocher du monde qu'elle veut rejoindre, directement dans les coulisses de l'énorme production qu'est le Roi Lion.

No pressure, though.




Caractère

«Respire, détends-toi.» Et qu'elle le regarde droit dans le blanc des yeux, et murmure un putain j'y avais pas pensé, merci beaucoup trop fort pour passer inaperçu. Elle en avait pas grand-chose à faire qu'on la reprenne pour son attitude, pour son insolence. Tout pour agacer sa matriarche, si vous lui demandez son avis. Mais jamais en face d'elle, parce qu'elle la terrifie. La grande femme constamment perchée sur d'hideuses chaussures et drapée dans des châles et autres écharpes, qui vous regardait de haut même lorsqu'elle faisait un compliment, ce qui arrivait rarement. Malgré tout, tout ce qu'elle veut, c'est son attention. Enfin ça, c'est ce que diraient les psys. Elle, elle est pas trop d'accord. Ca tombe bien, elle a plus à s'en soucier, depuis qu'elle a déménagé à New-York, traversant le pays pour poursuivre un rêve qui n'était pas le sien. Un coup de fil ici et là, elle prétend qu'elle est beaucoup trop occupée entre les castings, les auditions et le boulot, et sa mère roucoule de joie et de fierté, lui assure qu'elle va percer et raccroche rapidement, lui sauvant quelques minutes. C'est plus facile comme ça. C'est ce qu'elle dit à tout le monde. Elle aime bien mentir, au moins là-dessus. C'est son petit secret, loin des attentes et de la pression.

Parce que la pression, elle gère pas bien, April. Ça la fait paniquer, et une April paniquée, c'est un cauchemar. Elle bégaie et mélange tout, elle en oublierait presque son prénom entre deux regards affolés. C'est pas la seule chose qui la fait paniquer, c'est peut-être ça le problème. Ou du moins l'un d'entre eux. Elle panique pour pas grand-chose, il lui suffit d'une idée. Une minuscule pensée déplaisante qui enfle, enfle, enfle sans qu'elle ne s'en rende compte et lui explose dans la tête, la laissant sans voix et inquiète, des doutes peinturlurés dans les murs de son esprit. Alors elle essaye de prendre les choses moins à cœur, ces derniers temps. C'est peut-être pour ça qu'elle s'est mise à mentir à tout le monde. Mais après tout, jouer une pièce, apprendre un rôle, c'est mentir aussi, non? Faudrait pas lui faire à l'envers, on l'a conditionnée pour ça.

Pourtant elle aime pas ça, la scène. Elle a principalement dit oui pour faire plaisir, et pour être tranquille. Elle aime bien être tranquille, elle aime bien qu'on lui fiche la paix, si elle peut éviter le conflit, ça l'arrange bien. Pas tellement qu'elle ait pas de répartie, figurez-vous, elle a toute une ribambelle de commentaires cyniques et de réponses mordantes en réserve, mais si dire oui est plus simple, alors pourquoi se compliquer la vie. Et puis peut-être qu'elle va enfin pouvoir trouver quoi faire de sa vie, mine de rien, parce qu'une éternité de costumes à ranger, ça lui donne le tournis. Eh, qui sait, peut-être même qu'elle avait quitté la maison en se disant qu'elle allait véritablement tenter de faire carrière. Ca lui a vite passé, qu'on se rassure. Enfin, aucune ombre menaçante pour lui intimer de continuer à persévérer, elle est enfin libre. Alors elle fait ce qu'elle veut. Le problème, c'est qu'elle sait pas trop ce qu'elle veut.

Elle fait sa crise d'ado en retard, April, et elle vous emmerde.

Qui sait, peut-être qu'elle pourrait être absolument brillante, si seulement elle avait de la motivation, si seulement elle faisait l'effort. Seulement elle a tellement entendu qu'elle n'était pas assez intelligente pour faire quoi que ce soit d'autre, elle s'est laissée convaincre. Après tout, même ça elle est pas foutue de le faire. Comme si c'était facile. Comme s'il suffisait de monter sur scène, d'être jolie et de réciter un texte appris par cœur. Mais elle est impressionnable, la gamine, faut faire attention quand on lui parle. Bon hey, sinon, elle est joviale, souriante, elle aime ses amis (comme tout le monde), elle danse quand elle attend le métro et elle est pas fichue de se brosser les dents sans mettre du dentifrice partout. Elle est un peu collante par contre, ultra frileuse, pas sportive pour un sou, mais elle compense en faisant attention à ce qu'elle mange. Sauf quand elle s'offre un paquet de chips entier, trois parts de gâteau au chocolat ou la moitié du pot de glace à la vanille. Mais elle essaye d'éviter. Puis elle prend les escaliers aussi, quand y'a pas trop d'étages. Elle mange pas de viande, non plus. A part cette fois où elle a craqué et dévoré un hamburger, elle s'en est voulu toute la semaine.

Mais sinon, elle prend les choses moins à cœur, vraiment.
C'est son médecin qui l'a dit. Réduire les sources de stress.


Groupe / Musical

Hey, on va pas se mentir, tout ça, ça la dépasse un peu. Les musicals, c'est pas qu'elle aime pas, au contraire, elle trouve ça plutôt chouette. Faudrait juste pas qu'elle ait quelque chose à voir dedans, quoi. Quand c'est les autres, c'est bien. Voilà, elle aime bien les regarder, admirer les heures et les heures de travail, le talent des acteurs qui traversent la scène en déclamant avec passion leurs textes. Elle, elle a donné. Ou tenté de donner, on peut pas dire qu'elle ait jamais illuminé aucune scène par ses performances.
Quoi qu'il en soit, elle travaille dans les coulisses du Roi Lion, dans la salle des costumes. Elle maintient l'ordre au milieu des différents costumes de lion, girafes et autres animaux qui se donnent la réplique sur scène, et fournit à chaque acteur son costume propre avant la représentation. Ce serait mentir de dire qu'elle n'en a jamais essayé un en cachette, après que tout le monde soit parti. Mais elle a eu tellement peur de l'abîmer qu'elle n'a jamais osé faire un pas pour aller jusqu'au miroir.






Et toi? T'es qui?
‣ Pseudo / Prénom : allons-y ‣ Âge : twenty-one  ‣ Fréquence de Connexion : 6/7 probablement ‣ Ce personnage, c'est : un inventé ‣ Tu nous as connu comment? : Lyle m'a ramenée de force invitée et j'ai craqué    ‣ Un truc à dire pour finir? :    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 25
‣ Points : 13
Mer 16 Nov - 1:28

Story of my life


Elle avait les mains moites. Qu'importait le nombre de fois où elle les essuyait sur la jupe de son costume, qu'importait les froncements de sourcils agacés de sa mère qui ne pouvait pas se permettre de lui hurler dessus, là, tout de suite ; ses mains restaient moites. Elle attendait son tour, patiemment impatiemment, gesticulant dans une outrageuse quantité de froufrous et de rubans, répétant une énième fois la seule et unique phrase qui se faisait écho entre toutes les autres petites poupées qui remplissaient le corridor. «Mommy, I wanna go home...» Quand April se remémorait cette scène, la mémoire lui faisant défaut et seules d'intenses impressions de malaise ayant survécu aux années, le couloir était soudain tombé dans le silence, et tous les regards s'étaient tournés vers elle. Dans la réalité, ça n'avait probablement attiré l'attention que de sa mère, le son englouti par toutes les voix qui piaillaient le slogan d'un parc à thème ou d'un déodorant pour homme, elle n'en avait plus la moindre idée. Pour être honnête, elle n'avait probablement jamais su. Mais sa supplique était malgré tout parvenue jusqu'à l'oreille de sa mère, qui était descendue jusqu'à elle, lentement, comme si elle essayait de se contenir. Comme si elle était des kilomètres plus haut, montagne furieuse et immuable qui s'abaissait jusqu'à elle, la minuscule.

«Honey, you know that's not your line. Now, don't say that ever again.»

Elle avait la gorge sèche. Plantée là, sur le devant de la scène, face à une trentaine de paires d'yeux qui la scrutaient attentivement. Elle n'avait eu le premier rôle que parce que sa mère avait frappé des poings sur les bonnes tables, elle n'en avait jamais été aussi consciente qu'à cet instant précis, alors que l'audience prenait son mal en patience en attendant qu'elle délivre sa dernière réplique, en attendant qu'elle clôture (enfin, diraient certains parents agacés) la pièce. Elle avait arrêté de protester quand elle avait finalement réalisé que ça n'avait aucun effet. Sa mère était persuadée, ou tentait de la persuader, que toutes ses jérémiades comme elle les appelait n'étaient que pour être le centre de l'attention, et elle s'en était laissée convaincre aussi. Convaincre que les vomissements qui précédaient chaque cours de théâtre et chaque représentation n'étaient dus qu'au trac et pas à ce sentiment viscéral d'angoisse que monter sur les planches lui procurait. Elle avait entendu son professeur de théâtre soupirer à chacune des répétitions, et elle l'avait entendu dire à un autre professeur qu'elle n'aurait jamais dû obtenir le rôle, sans vraiment se soucier du fait qu'elle était dans la même pièce.

Elle avait fondu en larmes, là, comme ça, devant tout le monde.

Elle avait un sourire au bord des lèvres. La tête posée sur l'oreiller, les yeux sur le plafond, Lyle à l'autre bout du fil, sa main était si engourdie de tenir le téléphone qu'elle avait fini par le poser à côté d'elle et par mettre le haut-parleur. C'était une routine dont elle avait l'habitude, c'était ce qu'elle attendait tous les jours avec impatience, cette petite bulle d'air frais rien qu'à elle, qu'à eux. Parce qu'être avec Lyle, c'était bas les masques. Elle n'avait pas besoin de répéter des textes en guise de conversation, elle n'avait pas besoin de prétendre être quelqu'un qu'elle n'était pas. Il savait toujours quoi dire pour lui remonter le moral. Elle pouvait lui dire quand elle en avait un peu marre, quand elle n'était pas tellement sûre que c'était fait pour elle. Elle osait pas trop dire qu'elle détestait ça. Parce qu'elle l'avait dit une fois «Wanna know a secret?», à une amie qui jurait qu'elle pouvait tout lui dire. Comme des soeurs, elle avait dit. «I hate it.» Et l'autre s'était immédiatement insurgée contre elle, lui affirmant que c'était la plus belle vie du monde et qu'elle avait une chance inouïe, qu'elle devrait être reconnaissante d'avoir la chance de passer à la télé, d'être vue, le tout avant d'aller conter la même rengaine à toute l'école, expliquant à tout le monde que, vraiment, elle était pourrie gâtée et débile et tant d'autres noms d'oiseaux. Peut-être qu'elle avait raison.

Avec Lyle, c'était différent.

Elle avait attrapé sa main en descendant du bus. Pour y puiser un peu de courage, pour ne pas se perdre dans la foule. Sa mère n'avait jamais été aussi fière que quand elle était montée dans ce bus, traînant sa valise, la gratifiant d'une de ces accolades qui auraient dû être chaleureuses mais vous glaçaient plutôt le sang. Pour sa mère, April n'était qu'une seconde chance d'obtenir la gloire qu'elle pensait mériter, et que Broadway, et le monde, lui avaient refusée. C'était son nom en haut de l'affiche, sa fille que tout le monde s'arracherait et à coup sûr, on accorderait une interview à la génitrice de ce prodige, et voilà qu'elle aurait l'occasion de repasser devant les caméras, se pâmant comme dans la prime de sa jeunesse, avant que trop d'alcool et une vie de mauvaises décisions ne la rattrapent. Le seul problème, c'était qu'elle n'avait pas engendré un prodige, et qu'elles le savaient toutes les deux. Joke's on you, Mom. Puis ils étaient partis à l'assaut de New-York.

Elle s'était un peu perdue dans la foule malgré tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 349
‣ Points : 719
‣ Age : 30
‣ Emploi : Danny Zuko dans Grease, ex-star de films Disney, roi des irresponsables
‣ Situation amoureuse : Célibataire et gros papillonneur. Divorcé, aussi - après un mariage extrêmement court et peu-productif avec Scarlett Van Doren.
Mer 16 Nov - 1:39

Ouh, on m'a parlé de toi
(en bien et tout, tékaté )
LES AMIS DE LYLE SONT NOS AMIS DONC BIENVENUE SUR BOBBY Bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as la moindre question, on est à ta disposition


guys, be cool
(c) anaelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 25
‣ Points : 17
‣ Emploi : Maquilleur (stagiaire) pour la troupe du Roi Lion
‣ Situation amoureuse : Accro à plusieurs applications spécialisées dans les rencontres éphémères
Mer 16 Nov - 1:44


Bonjour,
Veux-tu m'épousailler

Je sais pas si j'ai le droit de passer par là mais je le fais (discrètement) pour te dire que j'ai hâte de lire Et aussi pour te dire que je kiffe ton pseudo

*disparait sous une pluie de confettis*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 266
‣ Points : 298
‣ Age : 26
‣ Emploi : main actor of a Hedwig and the Angry Inch production, drag queen, costume designer
‣ Situation amoureuse : dtf for sure
Mer 16 Nov - 5:54

Ouh, qu'elle est mignonne!
Bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 440
‣ Points : 631
‣ Age : 26
‣ Emploi : libraire geek au drama book club sur Time Square
‣ Situation amoureuse : all by myyyseeeelf...
Mer 16 Nov - 8:42

OUH elle est CRO MIGNONNE
T'es la bienvenue évidement on va te choyer toussa toussa

si tu as besoin de quoique ce soit n'hésite pas




can you feel the love tonight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 25
‣ Points : 13
Mer 16 Nov - 16:06

Merciiii beaucoup à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 440
‣ Points : 631
‣ Age : 26
‣ Emploi : libraire geek au drama book club sur Time Square
‣ Situation amoureuse : all by myyyseeeelf...
Jeu 17 Nov - 0:17

WILLKOMMEN, Bienvenue
Validation



Félicitations !


GOSH SHE IS SO CUTE c'est parfait très jolie fiche

Comme on est sympas   on s'est occupés de rajouter ton avatar au bottin, ainsi que ton métier par ici vu que tu fais parti d'un des quatre musicals Par défaut nous acceptons pas les doublons de prénom, et du coup ton pseudonyme a été ajouté dans le bottin des noms et prénoms. En revanche, si tu as envie d'avoir des cousins et cousines impromptus tu peux nous le signaler pour ouvrir ton nom de famille

Bien évidement, comme sur tout forum, tu peux aller poster ta fiche de liens pour te faire plein d'amis et planifier tes rps   Si tu as du mal à te trouver un partenaire de RP, tu peux aussi venir en demander ici on passera forcément te voir Tu peux aussi signaler où vit ton personnage histoire de te trouver des voisins  

Ensuite, puisque tu as été ajouté au groupe correspondant à ton musical préféré, cela veut dire que tu peux l'aider à rester à l'affiche le plus longtemps possible Pour cela il faut aider ton groupe à gagner des points. Tu trouveras les explications détaillées et demandes dans cette partie là

Et en vrai, si tu es perdu, non seulement tu peux venir nous poser des questions (  ) mais en plus tu peux toujours te référer à ce master post pour te guider dans l'essentiel de Bobby.  

BON JEU        








can you feel the love tonight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 
april - living in the currents you create


 :: overture / and all that jazz :: hello ! my name is elder price :: fiches validées
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emission Living with a Superstar épisode 16
» cricut create
» Living Death
» Escape of the living-dead
» Le Mort vivant (The Living Dead)

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum