:: MANHATTAN :: Midtown :: Broadway :: Brooks Atkinson Theatre

 A spoonful of sugar - Lyle

avatar
‣ Messages : 78
‣ Points : 245
‣ Age : 36
‣ Emploi : danseur étoile qui n'a pas eu le rôle principal de casse-noisette - a préféré être danseur dans la comédie musicale Chicago
‣ Situation amoureuse : célibataire depuis six mois, compliqué as fuck, pas pressé de se recaser
Lun 5 Déc - 20:41

La première de Chicago avait eu lieu il y a une petite semaine environs et Silas n’avait pas eu le temps de grand chose. Si Broadway était moins classique que le Royal Ballet - de toute évidence - ils savaient faire les choses en grande pompe et sa première semaine de représentation avait été juché de chose à faire, d’évènement, et de divers occupations généralement destiné à l’auto-congratulation. Il n’allait pas se plaindre, c’était quand même un bon rôle qu’il avait décroché là, et parce que c’était quelque chose de nouveau, ça avait le mérite d’être intéressant. Il découvrait tout un univers, ainsi que de nouvelles personnes et ce n’était pas négligeable. Il avait sans doute eu besoin de changer d’air. Celui des ballets, souvent, était vicié, on finissait par y étouffer si on ne prenait pas garde. Certes, il ressentait toujours cette désagréable torsion de l’estomac lorsqu’il voyait les affiches de casse-noisette en ville et que son nom n’était marqué nul part - il avait aussi systématiquement une grimace de dégoût en voyant, à la place, le nom de son ex. Mais il essayait de se convaincre que c’était pour le mieux. Le monde des musicals étaient physiquement moins demandant, et il pourrait surement continuer à danser plus longtemps que dans les ballets. Peut être que partir lentement mais surement de se milieu était la seule manière de faire, de le supporter. Il n’acceptait pas encore tout à fait l’idée de ne plus être un danseur de ballet, il n’avait pas fait ses adieux, il pensait encore pouvoir revenir, il refusait d’accepter que c’était la fin. Peut être qu’il faisait l’autruche, mais au moins il s’empêchait de sombrer dans la dépression. Il savait qu’il était sorti de ses mauvaises habitudes simplement parce qu’il avait eu l’opportunité d’une vie. Il se demandait souvent ce qu’il viendrait à faire s’il ne pouvait plus faire la seule chose qu’il aimait. Etre danseur dans une comédie musicale, pouvait, au même titre que danseur étoile, le satisfaire. Il voulait y croire, à défaut de le faire. Ainsi lorsque tout le monde se félicitait, il le faisait aussi. Il ignorait la voix dans sa tête, et il se laissait entrainer à tous les afterworks possible et imaginable. Ca lui occupait l’esprit et puis au pire, il buvait les quelques pensées inquiètes.

La première semaine passée, il avait eu donc légèrement plus de temps pour lui. Ca lui plaisait guère, le ballet étant de toute façon autrement plus chronophage que son rôle actuel. Il savait donc, que s’il ne voulait pas accepter le faite qu’il avait régressé, il devait s’occuper le corps et l’esprit. Il devait aussi le faire pour ne pas penser à Alvin. Autrement, s’il voulait continuer à faire l’autruche, il devait creuser plus profond, beaucoup plus profond. Il avait donc repris contact avec des vieux amis pour le plaisir, avait prêter son corps et son visage à ses amis artistes pour une nouvelle oeuvre originale et puis un soir, après son show, ou il n’avait désespérément rien à faire et pas envie de rentrer chez lui, il s’était mis en tête de traquer un gamin qui travaillait sur le cast du roi lion. Dit comme ça, ça avait non seulement l’air bizarre, mais aussi pas correct. Mais le gamin en question, il le connaissait. Pas forcément encore très bien, mais de mieux en mieux il pensait. C’était un gamin sympathique, un peu bizarre à bien y réfléchir, mais justement. Le gamin avait quelque chose de bancale et d’attendrissant. Silas doutait guère qu’en de nombreuses circonstances il aurait eu envie de lui coller des claques. Mais de faite, il avait du le rencontrer un bon jour - ou plutôt un mauvais - et le garçon avait été agréable. Silas avait l’impression de voir l’un des gamins de son quartier, souvent cons, mais pas méchants, qui avaient surtout besoin d’un bon coup de pouce dans la vie. Il aurait aimé pouvoir plus aider les gamins de son quartier, mais il fallait se rendre à l’évidence, pour les adolescents du Bronx en pleine crise, Silas qui travaillait tous les jours dans le nord riche de Manhattan était un peu un vendu plutôt que d’être un succès. Il avait surement profité du faite que le contact était passé dans les deux sens avec le petit blondinet pour se faufiler dans sa vie et tenter de le repêcher. Peut être qu’il passait sur la petite tête blonde son besoin toujours plus grand d’être père. Sans doute satisfaisait-il sa frustration de se rendre compte que le reste de sa famille n’avait peut être pas autant besoin de lui qu’il voulait bien le croire. Peut importe, si Silas faisait ça ce soir, c’était parce qu’il souhaitait faire l’autruche.

A la fin de son show, il s’était donc dépêché de sortir et avait par couru à pied la petite centaine de mètre qui séparait les deux théâtres. A bien y penser, outre le faite que ça rendait l’endroit extrêmement célèbre, c’était plutôt sympa d’avoir toutes les institutions des musicals rassemblées en un quartier. Ca participait à rendre cette communauté si familiale. Il attendit devant le théâtre en s’enfonçant un bonnet sur les oreilles pour pallier au froid. Il ne pu s’empêcher de penser qu’Alvin l’aurait surement traité d’hipster et grogna avant d’apercevoir une chevelure blonde à quelques pas de lui. Il s’avança rapidement pour ne pas le rater et souffla « Hey Kiddo ! » Il lui fit un sourire et rangea ses mains au chaud dans ses poches avant de se rapprocher encore. « I thought i would come here to congratulate you for you first show. » il souffla chaleureusement « I was of course, near by. » de toute évidence et il venait lui même de finir. « Was it everything you hoped for ? » Après tout il se doutait que le gamin avait encore l’âge des rêves et des plans sur la comète. La réalité n’était pas toujours égale à l’attente. « Sorry, i shoul have called you… or text you before coming… but have you anything planned right now ? » parce que oui, il venait de penser que peut être que les gens n’attendaient pas de le voir surgir dans leur vie comme ça, à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 
A spoonful of sugar - Lyle


 :: MANHATTAN :: Midtown :: Broadway :: Brooks Atkinson Theatre
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Sugar
» Milky Way Sugar (MWS) // SBL
» 31 mars - une carte Sugar Nellie...
» 29 avril carte avec étampe Sugar Nellie
» 4 février Étampe Sugar Nellie

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum