:: MANHATTAN :: Midtown :: Midtown :: Madison Square Garden

 Il n'y a pas que le théâtre dans la vie... (Silas et Abigail)

avatar
‣ Messages : 16
‣ Points : 40
‣ Emploi : Actrice et chanteuse pour le Roi Lion
Mer 4 Jan - 0:45

J'ai vécu à New York depuis mon enfance et mon pêché mignon est d'aller voir un match sportif au Madison Square Garden. Avec mes collègues d'école, nous avons été voir des parties des Knicks au basketball et des Rangers au hockey sur glace! Très jeune, mon père a ramassé assez d'argent pour m'amener assister à une partie des séries éliminatoires en 1994 et je dois dire que je suis venu au bon moment: C'est le septième match de la finale de conférence contre les Devils du New Jersey. En même temps, j'écoute la partie à la radio et j'entends la voix de Howie Rose crier "Matteau, Matteau, Matteau, Stephan Matteau!" lorsque ce dernier compte en période de prolongation devant 18200 spectateurs entassés comme des sardines. Assister à mon premier match en séries et voir mes Rangers préférés se rendre en finale, je vous dis que je suis très chanceuse.

Ce soir, j'ai congé de répétition et j'avais contacté mon grand frère Silas de venir me rejoindre au Pennsylvania Station afin de prendre une bouchée au Molly-Wee et discuter de notre soirée! Selon le journal, il y a une partie des Knicks demain soir et les Rangers jouent dans quelques heures. D'ailleurs, je ne sais pas ce qui le retarde car d'habitude, il est toujours à l'heure. En quittant le Penn Station, je vais vers l'est et je me rends dans un stand de café où on boit un délicieux cappuccino.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
‣ Messages : 78
‣ Points : 245
‣ Age : 35
‣ Emploi : danseur étoile qui n'a pas eu le rôle principal de casse-noisette - a préféré être danseur dans la comédie musicale Chicago
‣ Situation amoureuse : célibataire depuis six mois, compliqué as fuck, pas pressé de se recaser
Mer 18 Jan - 18:43

Silas n'était pas un grand fan de sport. Son père le lui avait toujours reproché. Silas n'était pas assez viril. C'était un fait. Ni lui, ni son père ne s'en était jamais caché, et ils avait toujours pu se faire des reproches à ce sujet. Son père vivant, jamais Silas ne serait allé voir un match. C'était presque devenu une question de principe. Il voyait son père emmener occasionnellement tout le reste de la fratrie, et surtout lorsque c'était Abigail, il se disait qu'il faisait bien de refuser, que ça laissait Abigail avoir une relation particulière avec son beau-père. Après tout, lui s'était bien lié à sa belle-mère grâce à la danse. Mais voilà, il n'y avait plus de Monsieur Dunn pour le juger s'il allait ou non à un match, et lorsqu'Abigail lui avait proposé, il n'avait pas eu le coeur d'agir comme le petit crétin d'adolescent qu'il avait été. Il n'avait pas eu le coeur parce qu'il savait que quelque par Abigail lui reprochait toujours cette période de sa vie. Mais voilà, Abigail l'invitait assez rarement pour qu'il ne puisse guère refuser. Il avait besoin de sa famille ses derniers temps. Il en avait besoin plus que tout et il n’était pas prêt à la laisser filer sur un vieux coup de tête.

Il aurait pu dire qu’il était en retard parce qu’il avait cherché à se préparer. Il aurait pu dire qu’il avait chercher les derniers journaux sportifs pour apprendre vaguement ce qu’il fallait savoir sur le basketball. Mais c’était faux, et servir un mensonge à Abigail n’arrangerait rien. Il n’était pas sur que dire la vérité allait le faire paraître sous son meilleur jour… Mais bon. Au moins il aurait dit la vérité. Il était hors d’haleine lorsqu’il arriva là ou il était sensé retrouver. Il avait aussi légèrement envie de rire. C’était ridicule d’arriver hors d’haleine, et ça lui arrivait à peu près aussi rarement que d’être en retard. D’abord parce que le fait d’être ponctuel l’empêchait généralement de courir à travers Manhattan pour être à l’heure. Et puis parce que le nombre d’heure de danses qu’il pratiquait chaque jour l’empêchait normalement de mourir d’une syncope au bout de trois foulées. Mais voilà, il ne dansait plus de six à huit heures par jour, et il avait déjà l’impression d’avoir tant perdu. « Hey » il souffla en reprenant son souffle « je suis en retard désolé! » il ajouta rapidement, se rapprochant d’elle et glissant une main sur sa taille pour l’embrassé sur sa joue. Ils ne pouvaient pas moins avoir l’air d’être frère et soeur, mais Silas avait pris l’habitude développer avec chacun des membres de sa fratrie une tendresse particulière qui ne pouvait être que ça. « j’ai du régler des trucs stupides et personnels…» il souffla dans l’espoir qu’elle s’arrête à ça. « Nous sommes pas en retard ? » il ajouta, légèrement inquiet « Tu as mangé ? » il souffla finalement, pour savoir s’il allait devoir avaler un hotdog en deux deux, ou s’il avait le temps de prendre quelque chose avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 
Il n'y a pas que le théâtre dans la vie... (Silas et Abigail)


 :: MANHATTAN :: Midtown :: Midtown :: Madison Square Garden
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» scooter club du nord
» Collection rouge (SEP)
» HTC VDM
» C.H.U.D
» Evolution pour un CDD

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum